La fenêtre sécurisée PayPal ne s'ouvre pas ?

Cliquez ici
pour réessayer et terminer votre achat.

Veuillez patienter. Votre commande est en train d'être finalisée.

Nouveautés équipement & accessoires - Découvrez les essentiels du printemps 2021

Löffler

Löffler
Devenir meilleur jour après jour
La marque a été créée en 1947 par Elfriede Löffler. Elle a commencé par produire des collants et des vêtements en tricot avant d’être rachetée en 1973 par le fabricant de skis FISCHER et de devenir année après année le fabricant de vêtements de sport réputé qu’elle est aujourd’hui. Löffler produit des vêtements respectueux de l'environnement, innovants, haut de gamme et fonctionnels pour les sports d’endurance - que ce soit le cyclisme, l’alpinisme, le ski ou le running. La marque est particulièrement fière de produire la totalité de ses produits à Ried, en Autriche, de la conception jusqu’aux finitions.
Voir les nouveautés Vêtements Löffler

En savoir plus sur les technologies Löffler

La technologie hotBOND® permet à LÖFFLER d'assembler des matériaux hautement élastiques par un procédé de soudure par ultrasons. Grâce à un procédé spécial, ces points de liaison deviennent réfléchissants. Ainsi, les maillots et les cuissards fabriqués avec la technologie hotBOND® ne comportent pas de coutures qui génèrent des frottements et des pressions et offrent une meilleure sécurité grâce à une visibilité à 360 degrés. Ces liaisons sont extrêmement résistantes, très plates et aussi élastiques que le tissu lui-même. Leur effet réfléchissant n'est pleinement effectif que sous un faisceau lumineux et reste sinon très discrets. Les vêtements réfléchissants hotBOND® sont produits uniquement au siège de LÖFFLER en Autriche.
La technologie transtex® a été développé par LÖFFLER en 1978 et n’a cessé d’être améliorée depuis. Le tissu transtex® est fabriqué en polypropylène – combiné à d’autres matériaux comme le coton ou la laine mérinos en fonction de la qualité. Il évacue mieux la transpiration que n’importe quel autre tissu, sèche rapidement et est garanti sans odeurs. Il existe plusieurs gammes et plusieurs modèles de sous-vêtements transtex®, tous destinés à une activité et à une température données.

Löffler

190 Articles
Trier par
 
Page 1 de
4

Löffler, la fine fleur du vêtement de sport

Löffler est une marque de sportswear autrichien rachetée en 1973 par le fabricant de ski Fisher qui lui a donné son orientation actuelle. Dans les années 70, la marque se distingue en étant l'une des premières à exploiter les technologies transtex® et Gore-tex® ; mais aussi en devenant le fournisseur officiel de la fédération de ski autrichienne. La marque gagnera en ampleur en perfectionnant petit à petit ses techniques de fabrication jusqu'à produire des vêtements et en particulier des sous-vêtements de sport d'une qualité presque inégalée, et propre à équiper les sportifs de haut niveau.

Des vêtements de sport équitables

Au début des années 90, la plupart des marques de vêtements de sports européennes décident de s'expatrier et de se décentraliser en dehors de l'union européenne, afin de bénéficier de normes plus souples, tant au niveau de la sécurité que dans le traitement du personnel. En effet, il n'est pas rare, encore aujourd'hui, que certaines marques s'installent à l'étranger pour employer des enfants ou payer misérablement ses équipes de production sans avoir à se soucier de la sécurité sur le lieu de travail ou d'appliquer des lois sur les congés payés. Cela a bien évidemment pour effet d'augmenter la marge bénéficiaire de la marque au détriment de l'élément humain. Löffler n'est pas de ces marques, et prendra en 1990 une décision extrêmement courageuse : rester en Autriche, envers et contre tout. Ce choix éthique s'avèrera payant, et si Löffler ne bénéficie pas aujourd'hui de la renommée de grandes marques internationales, ses vêtements de sport n'en sont pas moins prisés pour leur qualité et leur fiabilité, et ils sont demandés par les plus grands sportifs. Löffler, c'est ainsi la marque du vêtement de sport équitable, pour ceux qui désirent s'équiper avec du matériel de qualité sans pour autant participer aux méfaits d'une mondialisation souvent inhumaine.